Les Best Wishes de Madame K.

Publié le par The Madame K.

Les Best Wishes de Madame K.

Hello you, Lecteur d'amour,

Oui ! toi... là... planqué derrière ton yaourt zéro %...je te vois !!!

La bonne année à toi aussi ! Merci bien.

Voilà des lustres, que nous ne nous sommes croisés chers amis...Vous me manquiez !

Votre humble et dévouée The Madame K., vous prie de bien vouloir l'excuser, pour tout ce temps, sans la moindre petite ligne, ni le moindre petit mot. Le chant des sirènes, d'autres projets, m'a éloigné l'espace de quelques sérénades, pour mieux vous revenir.

La preuve en image :

Les Best Wishes de Madame K.

Selon la bonne vieille tradition, nous avons jusqu'au 31 janvier pour présenter nos voeux. Après, c'est du suicide social ou du "je-m'en-foutisme"...au choix !

Pour aborder la nouvelle année, il y a plusieurs camps. Ceux qui tartinent des pages de nouvelles résolutions sans jamais les tenir : un grand classique ! Ceux qui bazardent la moitié de leur dressing...hé oui...le dieu des soldes... Ceux qui décident de reprendre le sport ( ou d'en faire)...ça tient à peu près 2 mois et demi...Enfin, bref, chacun, essaie d'aborder, de manière positive la nouvelle page qui s'affiche.

Je vous propose la mienne ?

Les Best Wishes de Madame K.

5 règles simples pour trouver le bonheur :

 

Tout le monde est à la recherche du bonheur, n'est-ce pas ? Je ne vous parle du bonheur, certes, terriblement intense mais éphémère, d'avoir trouvé, la dernière paire de Louboutin, pile à votre taille, complètement sold out, depuis l'hiver 2008. Non ! Je vous parle du vrai bonheur intérieur. Celui qui dure, profond, et, qui vous portera, au delà des méandres de la vie...parfois si compliquée.

 

On commence ensemble ?

 

1. Free your heart from hatred ou Libère ton coeur de toute colère :

 

Imaginez votre petit coeur, enfermé dans une cellule noire. Bah ! c'est ça la colère. Des barreaux autour de votre coeur. Alors, oui,  ! Accueillez tous les sentiments qui frappe à sa porte, comme vous accueilleriez des invités de marque. Peu importe la nature de ceux-là, invitez-les ! Tristesse, bonheur, peines et joies font partis de la vie. Ne vous empechez aucune sensation, ni aucune émotion . En revanche, la colère, vous empêchera d'avancer comme un boulet à votre cheville, et sa noirceur vous rendra aveugle, à tout bonheur qui se présentera. Ca serait dommage de tout gâcher, non !?

Quand la colère pointe ses vilaines cornes, faites comme moi, je suis un adage, d'un ami très cher :" Il y a d'autres batailles et d'autres combats à mener "...A méditer, ça vaut le coup, je vous assure !

 

 

2. Free your mind from worries ou libère ton esprit de toute inquiètude :

Après le coeur, voici l'esprit. Comme on aime le torturer, le déchiqueter, le détailler en morceau avec toutes ces questions existentielles : Pourquoi, comment, parce que, c'est impossible, et que vais-je faire ou dire....(liste non exhaustive of course) ?

Si on donne le meilleur de soi, à chaque moment de sa vie, ç'est déjà beaucoup. Avis aux "control-freak" : Rien ne se contrôle complètement ! Ni les émotions, ni les surprises de la vie ( bonnes ou mauvaises), alors, lachez prise de temps en temps, ça peut faire du bien, non ?! 

Et un esprit libre d'inquiètude, rassuré, ouvrira les portes de son coeur, prêt à vivre les jolies choses de la vie. CARPE DIEM

 

3. Live simply ou Vis simplement :

 

Pas évident ! Dans une société de consommation perpetuelle où la course à l'accumulation, est devenue presque une preuve de réussite sociale. Il y a quelques jours, j'ai discuté avec un chauffeur de taxi. Son discours était fabuleux.Franchement, il m'a ammené au bord des larmes ! Et je l'en ai remercié. Il m'a fait du bien. C'était un cadeau, cette discussion.

C'était d'une évidence limpide. Une philosophie du bonheur simple. Savoir se suffire de ce que la vie nous apporte. Sans courir pour le toujours plus ou le toujours mieux. Vous avez la santé, un toit sur la tête, de quoi vous nourrir et vous réchauffer, si vous avez en plus l'amour et l'amitié, alors vous avez de l'or ! J'ai réalisé, aux cours des derniers mois, que la question principale aujourd'hui, c'est " Combien tu vaux ? " Pathétique, triste, désolant...

Etre heureux de ce que l'on a, et si on ne l'est pas, "move your ass" pour obtenir sa part de bonheur !

Allez vous balader dans la nature pour vous reconnecter, et sachez écouter ses bruits : le vent, le frémissements des feuilles, frôler le tronc d'un arbre, chérir des moments heureux et simples.

Lorsque vous êtes avec des proches, stoppez vos textos sur vos portables et éteignez vos tablettes. Occupez-vous en, regardez-les vraiment et sincèrement.

Rien n'est garantie pour toujours, alors pouquoi ne pas en profitez là, maintenant et profondément ! Enjoy your life ou changez-en. Rien n'est gravé dans le marbre. On a tous le pouvoir sur sa vie et ses choix. 

 

4. Give more ou donne plus :

Donnez plus, mais pas à tort et à travers. Choisissez les personnes qui le méritent vraiment, en suivant votre instinct ou votre conscience. ET DONNEZ ! Ne retenez pas, sous pretexte de calculs stratégiques "psycho-fumeux", histoire de garder le contrôle sur l'autre et surtout pour éviter de dévoiler. C'est une idée complètement foireuse, qui vous amènera au bord du précipice et...seul !

Un sourire à votre voisin, un bonjour au conducteur de bus, un merci à la dame de la caisse, du temps à la personne qui compte pour vous...le champ des possibles est énorme.

Le don est avant tout un partage. La base de n'importe quelle relation. Sans ce partage, la relation n'existe pas ! Le néant, le rien, le vide. Le contraire de la vie, quoi ! 

Les jolies mots sont à agréables à entendre, ils sont comme des papillons qui se posent, une fraction d'une seconde, puis s'envolent...Mais au bout du compte, seuls les actes comptent...Et peuvent tout changer ! Alors, ami lecteur, ne tarde pas et DONNE, même juste un peu... Hé oui ! Donnez c'est se risquer à la passion de la vie...ça peut faire mal, mais ça peut, AUSSI, vous offrir le meilleur...Ca vaut le coup d'y réfléchir, don't you think, darling ?!

 

5. Expect less ou attends moins :

Poour moi, c'est le gros du morceau...Ben oui ! Je ne suis pas un robot, et quand je donne, avec une générosité des plus sincères, j'ai plus que tendance, à espérer que l'on fera la meme chose pour moi. Et donc, inlassablement, la déception prend place. Et en effet, si on attend rien, on ne peut être déçu...fatalement ! Et quand quelque chose de magique arrive :HEUREUSE SURPRISE !!!

Pour être honnête avec vous, chers lecteurs, j'ai du pain sur la planche, je suis encore bien bien loin de cette extrême sagesse...même si je suis convaincue du bien fondé de ce conseil. Et avec, le choix de la justesse de ses attentes avec les personnes appropriées, ou plus simplement, qu'attendons nous de la vie ? Le bonheur ? Et ça, ça n'attend pas, c'est le moment !

Empoignez-le et embrassez-le, le soufle court, l'esprit et les portes de votre coeur grands ouverts...avant qu'il ne soit trop tard, avant d'éprouver les regrets de pas avoir su l'attraper !

 

Alors ! Bonne route chers lecteurs...Au bonheur, au plaisir, à la vie, à l'amour et à l'amitié !

Sincèrement vôtre,

The Madame K.

PS : Une spéciale dédicace à ma merveilleuse prof de yoga Annie Rigby. Que dis-je mon mentor et ma précieuse alliée pour cette nouvelle année qui s'annonce.

Et puis, une autre. Pour Rachmaninov et son concerto N°2, A travers les quelques notes de musique, qui ont  effleuré, par moment, mes oreilles, patientes et attentives, j'ai redécouvert le sens de cette phrase, que je trouvais complètement débile, " La vie est comme un Roller Coaster"... Bon, franchement, Serguei, entre toi et moi, je préfère quand le grand huit est au top...le reste, je peux m'en passer !

Commenter cet article

Arno 16/01/2016 19:05

Well done !!! La plume et le cœur léger...
Un article brillant à la hauteur de The Madame K.
La suite maintenant...

sophie 15/01/2016 12:06

De loin ton plus bel article.... Je l'imprime, pour le relire de temps en temps ... L'année 2016 va être belle avec Madame K ;-)

The Madame K. 15/01/2016 18:26

La vie est parfois très inspirante, ma chère Sophie...
Mille mercis pour ce merveilleux compliment !
AmiKalement,